créations

françois r. cambuzat

- Ifriqiyya Electrique - rituel adorciste & post-industriel de sidi marzûq, sahara, tunisie

- Ruuhaania - avec Lotfi Bouchnak - incantions soufies & métalliques

- Trans-Aeolian Transmission - lointains ailleurs / cine-concerts-road-movies

- Machine Rouge - avec Denis Lavant - transe littéraire

- Putan Club - cellule d’intervention artistique

- Lydia Lunch’s Putan Club - interaction avec l’auteure américaine Lydia Lunch

- Le Grand Orchestre du Désastre - direction de grand orchestre de musique com-provisée

- Fran de la Frontera - flamenco

- Trasporti Marittimi - agence artistique et festival

- Lotfi Bouchnak & L’Enfance Rouge - interaction avec le chanteur classique oriental Lotfi Bouchnak

- L’Enfance Rouge - avant-rock

- LER + Eugene S. Robinson - interaction avec l’écrivain-journaliste Eugene S. Robinson

- D.J. Tewfik al-Firansyy - djing oriental

- Hong Hai Er - duo électrique & électronique

- Cambuzat-Fortemps - interaction musique & arts graphiques

- Attention Tanger - projet théâtral avec l’acteur-metteur en scène Karim Tayeb

- Lydia Lunch & Marc Hurtado - My Lover The Killer - invité, recherche électronique et littéraire

 

Être un artiste est un choix que l’on se pose tout d’abord à un niveau essentiel: ou bien l’on choisit d’exprimer les structures conservatrices de la société et l’on se contente d’être un robot entre les mains du pouvoir, ou bien l’on s’adresse aux composants progressistes de cette société pour tenter d’établir un rapport révolutionnaire entre l’art et la vie.

Gian Maria Volontè

 

Le monde pourrit dans un bien-être qui n’est qu’égoïsme, stupidité, inculture, ragots, moralisme, contrainte, conformisme :

contribuer de quelque façon que ce soit à cette pourriture est, maintenant, le fascisme.

Pier Paolo Pasolini (Vie Nuove n.36, sept. 1962)